Connect with us

Les sénateurs de l’opposition demandent à Carl Murat Cantave de surseoir à la séance de ce lundi et réclament sa démission à la tête du Bureau

Non classé

Les sénateurs de l’opposition demandent à Carl Murat Cantave de surseoir à la séance de ce lundi et réclament sa démission à la tête du Bureau

[ad_1]

L’opposition politique au Sénat entend barrer la route à la majorité présidentielle qui veut ratifier la politique générale du premier ministre nommé. Dans une correspondance datée du 23 septembre, le sénateur Youri Latortue demande au président du Sénat de surseoir à la séance de ratification du nouveau gouvernement. Il évoque le dossier de décharge de Fritz William Michel qui se trouve par devant la Cour de Cassation et qui nécessite un arrêt définitif.

« La présente est pour vous signifier les documents prouvant que le dossier de décharge du Premier ministre Fritz William Michel se trouve par devant la Cour de Cassation dans le cadre du pourvoi fait sur l’arrêt de quitus le concernant, prononcé par la Cour des comptes » peut-on lire dans ce document dont la rédaction de Juno7 dispose d’une copie.

Ainsi, sans arrêt définitif de la Cour de Cassation statuant à cet effet, la séance de ce lundi ne peut avoir lieu, selon Youri Latortue. « Il convient de noter que le pourvoi fait par un pouvoir public est suspensif » argumente-t-il en se référant à l’article 11 de la loi sur la CSC/CA.

Par ailleurs, plusieurs sénateurs de l’opposition réclament la démission du président du Grand corps. Ricard Pierre, Nenel Cassy et Sorel Jacinthe affirment que Carl Murat Cantave est incapable de créer et de maintenir l’harmonie entre les différents groupes de l’Assemblée.

Signalons que la séance prévue pour ce lundi s’annonce électrique. Alors qu’elle est programmée pour 8h30, plusieurs sénateurs sont déjà sur place au Palais législatif. Le président du Sénat avait lui-même demander l’assistance de la police nationale alors qu’il est interdit, selon Youri Latortue.

[ad_2]

Source link

To Top