Connect with us

Les États-Unis vont interdire de séjour les futurs bénéficiaires de résidence

Non classé

Les États-Unis vont interdire de séjour les futurs bénéficiaires de résidence


Mauvaise nouvelle pour les demandeurs de résidence aux États-Unis. Dans sin soucis de durcir la législation sur l’immigration, l’administration Trump veut mettre fin au programme qui permettait aux bénéficiaires de résidence d’entrer aux États-Unis en attendant de recevoir la carte verte. Ils devront désormais attendre dans leur pays. Cette résolution concernent les ressortissants haïtiens et philippins, rapporte VOA Kreyòl.

Interrogé sur la question, l’avocat Fleurantin rappelle que cette opportunité, accordée par l’administration Obama, permettait aux Haïtiens et Philippins d’entrer sur le sol américain. Ils pouvaient y séjourner et travailler légalement le temps que le processus aboutisse. Ils bénéficiaient de ce qu’on appelle d’une « advance parole ».

Lorsque cette résolution entrera en vigueur, les personnes qui sont déjà présentes aux États-Unis et qui n’ont pas encore appliqué pour la résidence soit par faute de visa devront renouveler leur « advance parole ». Dans le cas contraire, elles deviendront illégales, selon les explications de M. Fleurantin.

Concernant le programme de réunification familiale, les personnes qualifiées devront attendre l’octroi de résidence en Haïti alors qu’avant elles pouvaient entrer aux États-Unis deux ans avant et attendre leur résidence. S’il faut trois ou quatre ans pour recevoir un visa d’immigration, la personne devra patienter pendant ce temps avant d’avoir la possibilité d’entrer aux États-Unis. Et lorsque le visa sera prêt, le (la) bénéficiaire appliquera en Haïti comme tout le monde.



Source link

To Top