Connect with us

Haïti : l’essentiel de l’actualité de ce vendredi 2 août 2019

Non classé

Haïti : l’essentiel de l’actualité de ce vendredi 2 août 2019

[ad_1]

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours avec Juno7.

– Après plusieurs semaines de tergiversations, le bureau de la chambre basse, s’est mis d’accord sur la tenue de la séance visant la mise en accusation du Président de la République, Jovenel Moïse. La séance est enfin fixée au mercredi 7 aoùt 2019.

– Sans gouvernement depuis plus de 4 mois, sans budget de fonctionnement, ni de loi électorale, le président Jovenel Moïse voit dans l’état actuel d’Haïti une réalité socio-économique chaotique. Il en appelle à la responsabilité des parlementaires pour débloquer la situation.

– Implication présumée du sénateur Gracia Delva dans un triple kidnapping, pour protéger l’image de cette prestigieuse institution et de sauvegarder son honneur, l’élu de l’Artibonite annonce qu’il ne siégera plus au Bureau du Grand Corps et se met à la disposition de la justice.

– Vers la ratification de l’énoncé de politique générale du Premier Ministre nommé, Fritz William Michel. Après la chambre basse, le sénat de la république a reçu les pièces du prétendant à la primature. Le dépôt officiel des documents a été fait hier jeudi 1er aout 2019.

– Une nouvelle promotion de commissaires est sortie hier jeudi, de l’Ecole Nationale de Police. Elle compte au total 67 policiers, tous des hommes, ayant acquis pas moins de 24 ans d’expérience au sein de l’Institution. Michel-Ange Gédéon voit cette graduation comme un couronnement de carrière.

– L’insécurité fait une nouvelle victime au sein de la population civile. Hier jeudi, une jeune infirmière assise dans son propre véhicule a été atteinte d’un projectile à Martissant. Arrivée à l’hôpital, elle a succombé à ses blessures.

International
– Le Rwanda a fermé ses frontières avec la République démocratique du Congo après qu’une troisième personne eut été infectée par le virus Ebola dans la ville frontalière de Goma.

– Hamza Ben Laden, l’un des fils d’Oussama Ben Laden, présenté comme son héritier à la tête du groupe Al-Qaïda, est mort dans une opération menée par les États-Unis, selon des informations du New York Times et de la chaîne NBC révélées mercredi 31 juillet.

Via Signal FM

[ad_2]

Source link

To Top