Connect with us

Don de Sang : La Fondation des anciens de St Louis de Gonzague collecte 50 pochettes de sang en support à la Croix Rouge Haïtienne

Non classé

Don de Sang : La Fondation des anciens de St Louis de Gonzague collecte 50 pochettes de sang en support à la Croix Rouge Haïtienne

[ad_1]

Pour la 4e  édition de ce programme qui se réalise tous les 6 mois veut contribuer à la constitution d’une banque de sang adéquate pour répondre à ce grand besoin, selon l’ingénieur Clément Bélizaire, président de la fondation. “Avoir une banque de sang bien garnie en Haïti est une priorité, et c’est la responsabilité de tous les citoyens”, a martelé Clément Bélizaire qui a souligné que leur espérance est de collecter au moins une centaine de pochettes de sang au cours de cette journée.

Selon le vice-président de la fondation, le Dr Didier Hérold Louis, seulement à Port-au-Prince, le besoin est de 150 pochettes quotidiennement. Pour l’année 2018, les responsables ont pu collecter 27 000 pochettes, alors que 60 à 80 000 pochettes sont nécessaires pour couvrir le pays, se plaint le directeur général du centre ambulancier national (CAN). Pour combler ce déficit, il faut des donneurs réguliers puisque constamment on a des demandes, mais pour se faire il faut que les églises, les écoles, les universités et les d’autres secteurs s’y mettent, a-t-il souligné.

Le directeur du programme national de sécurité transfusionnelle (PNST), le Dr Ernst Noël a pour sa part, souligné que très souvent, des gens viennent pour donner du sang à cause d’une proche qui en a besoin. “Il faut un groupe de donneurs volontaires réguliers pour collecter environ 5 000 pochettes chaque mois. Le don de sang est un acte bénévole et volontaire”, a souligné le directeur du PNST qui en a profité pour rappeler qu’en retour, les donneurs auront la priorité s’ils ont besoin du sang en retour suivant la disponibilité de cette ressource qui se fait rare comme de la marde de pape. “Il nous faut 40 000 donneurs pour arriver à satisfaire nos demandes qui varient entre 60 et 80 000 annuellement”, a conclu le médecin qui a souligné que la durée d’une pochette de sang est de 35 à 42 jours.

De son côté, la présidente du conseil d’administration de l’organisation L’ARCHE HAITI, une organisation qui travaille avec les handicapés mentaux, Rode Jules Garçon, a souligné que c’est avec un sentiment de devoir de citoyen qu’elle a participé à cette collecte. Elle plaide en faveur d’une mobilisation dans toutes les couches organisées du pays afin de pousser les citoyens à faire ce geste qui n’a pas de prix puisque ça va sauver une vie.

Pour Jolibois Wesner et Merzius Junior, deux donneurs qui ont participé à cette collecte, “le don de sang est une nécessité pour notre société puisque le besoin est imminent”. Il faut un réveil citoyen pour pallier ce problème puisque Haïti est un pays qui est exposé à des accidents quotidiens. Donc il faut alimenter la banque de sang de la Croix-Rouge Haïtienne.

François Jean source HPN

 

[ad_2]

Source link

To Top