Connect with us

Acte de vandalisme et profanation du Sénat: l’action publique est mise en mouvement contre les auteurs et co-auteurs

Non classé

Acte de vandalisme et profanation du Sénat: l’action publique est mise en mouvement contre les auteurs et co-auteurs

[ad_1]

Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique frappe du poing sur la table après les événements survenus mercredi au parlement où des individus
ont saccagé la salle de séance du Sénat de la République et tenté d’incendier la chambre des députés en support aux sénateurs de l’opposition institutionnelle, boycottant ainsi la tenue de la séance de ratification de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel.

Dans une note, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) dit condamner fermement ce qu’il appelle les dérives graves enregistrées le mercredi 11 septembre 2019 dans l’enceinte du Sénat de la République.

« Les partisans du chaos, acharnés, des heures durant, à offrir un tableau où s’alternaient invectives, menaces, actes de vandalisme, tentative d’incendie, profanation des espaces abritant le Grand Corps ont livré un spectacle véritablement avilissant pour notre République et notre peuple à la face du monde entier », écrit le MJSP dans cette note dont la rédaction de Juno7 détient une copie.

Assurant que toutes les dispositions seront mises en œuvre pour permettre à la Justice de s’élever et de réagir proportionnellement à cet outrage, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique informe qu’après constat des lieux et élaboration d’un procès verbale d’un juge de paix compétent, le Parquet près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince a été saisi et l’action publique a été mise en mouvement contre les auteurs et co-auteurs de ces actes honteux et répréhensibles.

« Ces actes inqualifiables sont de nature à galvauder les fruits d’années de luttes, d’efforts et de sacrifices consentis pour instaurer la démocratie pour laquelle les Pouvoirs de l’Etat et tout citoyen doivent oeuvrer à la consolidation », conclut le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) dans cette note.

[ad_2]

Source link

To Top