Le Core Group invite les acteurs du pays à prendre la voie du dialogue.

«Les membres du groupe appellent les acteurs de la société haïtienne, et en premier lieu les dirigeants du pays, à engager un dialogue constructif et inclusif afin d’identifier et mettre en œuvre des solutions réalistes et pérennes à la crise politique et économique dans laquelle Haïti est actuellement plongée » , lit-on dans une note de presse datée du dimanche 10 fevrier 2019 .

À cet effet, ils pensent que le gouvernement haïtien doit mettre l’emphase sur les besoins réels du peuple haïtien: «A cet égard, le groupe encourage le gouvernement à accélérer ses réformes structurelles visant à promouvoir une meilleure gestion des ressources de l’État, améliorer les conditions de vie de la population en précarité, lutter contre les disparités, et favoriser le climat d’investissement pour stimuler le développement des secteurs productifs – seuls à même de catalyser la croissance du pays », peut-on lire.

Plus loin, les ambassadeurs des pays membres de ce groupe disent déplorer les dégâts et les pertes en vie humaine enregistrés lors de la manifestation du 7 fevrier 2019. Ils croient que la construction d’une nation solide se fera au moment où les hommes et les femmes haïtiennes mettront tout en œuvre à ce propos. Ils ont par ailleurs fait remarquer que le changement des personnels politiques doit être fait par les urnes et non pas la violence.

À noter que le Core Group se compose de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, du Canada, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de France, de l’Union Européenne et du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains.

👍🏾👍🏾



Source link

Facebook Comments

Check Also

La DINEPA dans l’impossibilité d’alimenter ses stations de pompage.

Haiti/ Société La Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA), informe à …