Igor et Grichka Bogdanoff : comment ils ont réécrit l’histoire de leur début à la télé

Dans un livre enquête sur Igor et Grichka Bogdanoff, la journaliste Maud Guillaumin révèle comment les célèbres jumeaux ont pas mal réécrit l’histoire de leur première expérience télé.

Sur les plateaux télé et en interview, Igor et Grichka Bogdanoff ont toujours rendu hommage à leur “père de télévision” : Yves Mourousi. Selon les jumeaux, à qui la journaliste Maud Guillaumin vient de consacrer un livre (Le mystère Bogdanoff, Ed. L’Archipel), ce sont eux qui ont provoqué la rencontre en arrivant sans rendez-vous dans le bureau d’Yves Mourousi. Ce dernier, une si ce n’est LA figure télévisuelle de l’époque, aurait été séduit par le discours des jumeaux et leur aurait, dès le lendemain, ouvert le plateau de l’ultra-populaire 13 h de TF1 avant de leur proposer une chronique science-fiction dans son émission dominicale Bon appétit.

Ainsi que le montre à maintes reprises Maud Guillaumin, Igor et Grichka Bogdanoff ont une tendance à enjoliver ou romancer l’histoire. Celle de leur début à la télé ne fait pas exception. Selon les témoignages recueillis par la journaliste, les choses ne sont pas tout à fait déroulées ainsi. Ni avec Yves Mourousi, ni même pour ce fameux “pied à l’étrier” en télévision.

Les vrais mentors

Ça n’est en effet pas Yves Mourousi qui a donné leur première chance télé aux célèbres frères qui fêteront fin août 2019 leur 70e anniversaire. Ce sont Patrice Laffont et Laurent Broomhead. Laurent Broomhead, ex-présentateur du jeu Pyramides, présentait alors les nouveautés technologiques dans l’émission jeunesse Un sur Cinq sur France 2, animée par Patrice Laffont. C’est Laurent Broomhead qui a rencontré les jumeaux en premier puis les a présentés à Patrice Laffont. Igor et Grichka Bogdanoff ont convaincu l’animateur de présenter une rubrique science-fiction et se lancent dans Un sur cinq début mars 1977, trois ans avant Temps X. Avec son franc-parler habituel, Patrice Laffont explique à Maud Guillaumin : “J’ai tout de suite pensé que ça allait marcher. Moi, à l’époque, la science-fiction je m’en fous ! Ce que je veux c’est leur gueule pour attirer les minettes ! À la télé c’est l’apparence qui compte et ils avaient une “tronche”.

Amertume

Manifestement Igor et Grichka Bogdanoff ne sont pas les plus assidus dans la préparation de l’émission qui s’achèvera au printemps 1978. Ils ne viennent même que très épisodiquement aux réunions préparatoires, mais Patrice Laffont ne leur en tient pas rigueur : “Ce ne sont pas des besogneux. Ils avaient une grande capacité d’improvisation et ils donnaient une sensation de facilité qui pouvait agacer. Mais à l’antenne ils font mouche.Laurent Broomhead, à l’origine de cette première expérience des célèbres jumeaux, est plus amer et confie à Maud Guillaumin : “Dans tous les médias, ils [Igor et Grichka Bogdanoff] n’évoquent que Mourousi. Pourquoi ? Car c’est plus branché que Broomhead et Laffont. Mais c’est faux ! Je le leur ai dit !

L’arrivée chez Mourousi

Igor et Grichka Bogdanoff ont aussi un peu “ré-inventé” l’histoire de leur arrivée impromptue dans le bureau d’Yves Mourousi. C’est ce que révèle Michel Rieussec, l’assistant d’Yves Mourousi. Les deux frères ont, dit-il “arrangé un peu l’histoire, mais ils ont eu du culot. […] Un jour, deux jours, trois jours, ils ont fait le pied de grue devant son [Yves Mourousi] bureau sans se lasser, en restant très aimables.” Mais il confirme que “Yves Mourousi les a vraiment pris sous son aile.” Et se prendra plus tard d’amitié pour eux au point de les surnommer familièrement “les frères Karamazov” et de leur faire rencontrer les décideurs et techniciens qui permettront à l’émission culte Temps X de voir le jour le 6 avril 1979.

Diaporama réalisé par Sandric Vasseur.


Source

Facebook Comments

Check Also

Emily Deschanel va enfin faire son retour dans une série !

Après deux ans d’absence et la fin de “Bones”, Emily Deschanel n’était plus apparue dans …