Le bon coup pour Paris, le fond du trou pour Nancy – Ligue 2

La bonne soirée est pour le Paris FC, qui repousse Troyes à sept points après sa victoire au stade de l’Aube. Le Havre, bloqué à Orléans, voit le wagon s’échapper. En bas de classement, Valenciennes respire et Nancy étouffe.

Le vrai héros : Silas Wamangituka

Il a un blase de personnage de Black Panther, mais il est d’abord le héros du PFC. Au bout d’un très joli rush, le Congolais a rentré son cinquième but sur les onze derniers inscrits par son équipe. Surtout, il met les Parisiens dans le bon wagon pour jouer la montée, repoussant Troyes à sept points par la même occasion. Comme tout super-héros qui se respecte, Silas ne manquera pas d’en placer une pour son faire-valoir : Vincent Demarconnay, très bon au moment de sortir un penalty de Ben Saada une heure plus tôt.

Le vrai zéro : Denis-Will Poha

Il arrive en prêt depuis Rennes. Il doit sauver Nancy. Il est au casting de départ pour la première fois avec sa nouvelle équipe. Et là, c’est le drame : Denis-Will se fait expulser sur rouge direct pour un tacle dégueulasse dès le quart d’heure de jeu. Le mec avait déjà le numéro 31, il va se retrouver avec un maillot floqué 33. Ouais, celui sans nom.

Le chiffre : 5

Comme le nombre de blessés en première période. Dorian Bertrand à Béziers, Jeando Fuchs à Sochaux, Nathael Julan à Valenciennes et Xavier Tomas au Red Star ont tous rejoint l’infirmerie avant la pause. Le Red Star est doublement malheureux puisque Cyrille Bayala, touché, n’a pas pu reprendre sa place au retour des vestiaires. Une pensée aussi pour Amine Bassi, victime collatérale du rouge direct de son nouveau coéquipier et remplacé par Jérémy Clément. RIP, petit ange parti trop tôt.

L’image de la soirée

En vrai, un homme est définitivement parti trop tôt ce jeudi. Sur toutes les pelouses de France, une minute d’applaudissement a accompagné Emiliano Sala pour un ultime hommage. Avec une émotion particulière au stade de la Source, qui l’a vu marquer ses 18 premiers buts en France. Adios, Emi.

Oh, le vilain geste !

Il y a eu Poha. Il y a eu Raspentino à Valenciennes, lui aussi sorti d’un rouge direct en seconde période pour un tacle moins maîtrisé que dangereux sur Laporte. Mais le vrai attentat de la soirée est à mettre au compte de Jimmy Cabot, dont le tacle par derrière, les deux pieds décollés sur Demba, est un bel hommage à Roy Keane. Une légende apparemment appréciée par M. Palhies : juste un petit jaune pour le Merlu.

Sujet, verbe, compliment

Cet hiver, Frédéric Bong a quitté la meilleure défense de Ligue 2 – celle du Paris FC – pour rejoindre la plus mauvaise, Valenciennes. Pourquoi ? « Parce que pour moi, le foot, c’est un challenge. Il y en a un qui s’est présenté, donc pourquoi pas ? Quand faut y aller, faut y aller ! » Et Bong y est bien allé : une passe décisive qui fait victoire pour lui. Avec clean sheet, évidemment.

Si cette soirée était une pizza : la calzone

Oui, la pizza avec beaucoup de croûte pour commencer avant d’atteindre son cœur chaud. La croûte ? Quatorze minutes de jeu avant le premier but, sur huit matchs. Les palpitations ? Dans toutes les tribunes, puisque aucune équipe n’a su marquer plus d’un but.

Les résultats de la 16e journée de Ligue 2 :

Nancy 0-1 Châteauroux

But : Boukari (54e) pour la Berrichonne
Expulsion de Poha (15e) à Nancy

Béziers 0-0 Sochaux

Red Star 1-1 GFC Ajaccio

Buts : Abdeldjelil (69e) pour l’Étoile rouge // Armand (60e) pour le Gaz’

AC Ajaccio 1-0 Niort

But : Choplin (34e) pour l’ACA

Orléans 1-1 Le Havre

Buts : Lecoeuche (21e) pour l’USO // Bonnet (14e) pour le HAC

Troyes 0-1 Paris FC

But : Wamangituka (83e) pour le PFC

Grenoble 0-1 Lorient

But : Ponceau (29e) pour le FCL

Clermont 0-1 Valenciennes

But : Romil (20e) pour le VAFC
Expulsion de Raspentino (69e) à Valenciennes

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Eric Carpentier


  • Source

    Facebook Comments

    Check Also

    La Roma gifle le Chievo

    Chievo 0-3 Roma Buts : El Shaarawy (9e), Džeko (19e) et Kolarov (51e) Zéro problème. …