décembre 10, 2017

Le Réal de Madrid remporte son douzième titre de la ligue des champions.

Le Réal de Madrid remporte son douzième titre de la ligue des champions.

Le Réal de Madrid remporte son douzième titre de la ligue des champions.

Le rendez-vous était fixé à Cardiff Stadium la capitale Galloise le 03 Juin 2017. Autrement dit dans la vile natale et le fief de Gareth Bale, l’aillié des merengues. Tous les yeux ont été rivés sur les deux équipes qualifiées pour la grande finale ( le Réal de Madrid et La Juventus de Turin). La motivation pouvait être remarquée des deux côtés que ce soit du côté de la vieille dame que ce soit du côté des merengues.

Après avoir fait sortir le Barça par la petite porte en quart de finale, la Juve a annoncé énormément la couleur. Dès lors, les commentaires viennent de ça et là disant que la vielle dame a une forte chance de remporter le titre de LDC. En voici quelques-uns :
La Juve a encaissé seulement 3 buts pour les 12 matches joués.
Depuis 2010, une équipe Italienne remporte ce titre  (l’inter  de Milan).
Dani Alves a martelé qu’il a laissé le Barça pour venir à Juventus afin de donner le titre à l’équipe. Ce sont entre autres quelques-uns parmi les commentaires que font les supporteurs de la Juve.

Mais, les commentateurs ont ignoré un vieux adage de chez nous disant « bien compter mal calculer ». C’était sans compter sur une équipe madrilène qui est bourrée d’expérience en ce qui a trait à la coupe aux grandes oreilles. Sur un total de 14 finales jouées, le Réal a remporté 11. Ce qui leur donne un pourcentage de 78.6% (pour les finales discutées). A la sortie du vestiaire, les 22 acteurs principaux ont été hyper motivés et même très serin. Après les 90 minutes de jeu, c’est bien le Réal qui brandit pour une douzième fois et deuxième de manière consécutive le trophée. Du même coup, beaucoup de records ont été mis en place. C’est pour la première fois qu’un entraineur (Coach) remporte deux ligues des champions de manière consécutive, un club remporte deux LDC deux années de suite, un joueur a terminé les carpes des huitièmes de finale avec 2 buts puis devient le meilleur buteur de la compétition…
Il faut faire ce petit rappel. La dénomination « ligue des champions » est remontée à 1992. Depuis lors, une équipe ne l’a jamais remportée deux saisons consécutives.

Le Réal  a déjà sacré cinq fois consécutives dans cette compétition (1956-57-58-59-60). Mais ce n’était pas encore la ligue des champions. C’était juste à titre de rappel pour les amateurs en foot. Il faut dire que l’UEFA a promis à Fiorentino Perez une compensation de 80 millions  d’euros en cas où l’équipe aurait gagné la liga et la ligue des champions. Promptement, ce dernier promet à chaque joueur meringue une compensation d’un million d’euros chacun en cas de doublé aux fins d’inciter davantage les joueurs. Nous espérons que ces promesses soient exécutées.
Même s’il avance grandement à sa sortie du foot, à 32 ans, Cristiano Ronaldo (CR7) reste « l’homme des grands rendez-vous ». Bien que ce dernier ait marqué deux buts lors de la phase de groupe et les deux matches des huitièmes de finale, il a pu marquer 5 buts devant le Bayern de Munich, trois devant l’Atletico de Madrid et 2 devant la vieille dame. Du même coup, il devient le meilleur buteur de la compétition avec 12 réalisations devant son concurrent de toujours (Leo Messi).

#LIVE – Ligue des Champions 2017 : Juventus VS Real Madrid

Et c’est la première fois de toute l’histoire de cette compétition qu’un joueur devient le meilleur buteur quatre années successives 2014 (17buts), 2015 (10 buts), 2016 (16 buts) et 2017 (12 buts).  Les portiers (goalkeepers) considérés comme maitre de cette génération, n’ont pas pu s’échapper devant l’assaut de CR7 (Neuer, Buffon, Oblak…) prennent au moins deux buts face à Ronaldo. La saison 2016 / 2017 est enfin terminée au niveau des clubs. Il n’est que d’attendre le 17 juin 2017 pour le début de la coupe des confédérations. Peut-on s’asseoir seulement sur la doublée de Ronaldo pour marteler qu’il est le prochain élu ‘‘ballon d’or’’ 2017 ? Ou doit-on attendre une bonne figure de ce dernier à la coupe des confédérations ? Le rendez-vous est fixé pour le mois de janvier 2018 où les arbitres internationaux, entraineurs et les capitaines des sélections nationales vont décider sur  cette affaire.

Auteur : Mithelot Gelin dit « MG »
Communicateur social, journaliste et
Etudiant en Droit
gelinmithy@yahoo.fr

Facebook Comments

Related posts