octobre 20, 2017

Guy Philippe avoue avoir reçu entre 1,5 à 3,5 millions $ des barons de drogue!

Guy Philippe avoue avoir reçu entre 1,5 à 3,5 millions $ des barons de drogue!

Guy Philippe avoue avoir reçu entre 1,5 à 3,5 millions $ des barons de drogue!

Kelly R. Jackson, agent spécial chargé de l’enquête criminelle de l’IRS (IRS-CI), a déclaré: «Aujourd’hui, M. Philippe avoue avoir accepté des pots-de-vin lorsqu’il était employé en tant qu’agent de haut rang de la police nationale haïtienne  et à aider une opération de drogue qui a amené de la cocaïne À Miami.

IRS-CI est ravi que ce fugitif de longue date ait reconnu son rôle dans le complot de blanchiment d’argent et qu’il soit maintenant confronté aux conséquences de ses actes. IRS-CI continuera de travailler avec les partenaires internationaux chargés de l’application de la loi et fournira l`expertise en matière d’enquête financière pour démanteler ces organisations internationales de lutte contre le trafic de drogue et d’argent.

Selon les admissions faites dans le cadre du plaidoyer, à partir de la fin des années 1990, Philippe a sciemment utilisé son poste d’agent de police national haïtien de haut rang afin de protéger les livraisons de drogue et le trafic de drogue arrivant en Haïti en échange de paiements en espèces. Philippe a admis qu’entre juin 1999 à avril 2003, il a reçu entre 1,5 et 3,5 millions de dollars en pots-de-vin de trafiquants de drogue, sachant que les paiements qu’il a reçus constituaient des produits de vente de cocaïne qui se sont produits à Miami, en Floride et ailleurs aux États-Unis.

Philippe a également admis qu’il a partagé une partie de ces paiements avec les fonctionnaires de la Police nationale haïtienne et d’autres membres du personnel de sécurité afin d’assurer leur soutien continu aux futurs transferts de drogue arrivant en Haïti. Philippe a utilisé ces paiements pour acheter une résidence dans le comté de Broward, en Floride; Et de se soutenir et de soutenir sa famille aux États-Unis.

En outre, Philippe a transféré le produit de la vente de cocaïne, d’un montant de 376 000 $, de banques en Haïti et en Équateur à un compte bancaire commun à Miami. Pour éviter la détection, Philippe a utilisé les noms d`autres personnes pour transmettre les fonds à son compte. Philippe a en outre admis qu’il avait prévu que plus de 70 000 $ en produits de drogue soient déposés dans son compte qui ont été effectués dans une série de dépôts de moins de 10 000 $ pour éviter les exigences de déclaration fédérale des États-Unis.

Département de la justice américaine

Facebook Comments

Post source : Rezonodwes

Related posts

error: Content is protected !!