décembre 10, 2017

Foot féminin- Elim. Uruguay 2018: Haïti sur le toît du football caraïbéen

Foot féminin- Elim. Uruguay 2018: Haïti sur le toît du football caraïbéen

image

La sélection Haïtienne féminine des moins de 17 ans vient d’écraser les Bermudes (4-1) dans la grande finale de la Coupe Caraïbe des nations disputée au Stade Sylvio Cator ce dimanche et remporte le tournoi.

Depuis un certain temps nos différentes jeunes sélections (U17, U20) occupent le sommet du football caribéen que ce soit au niveau des filles et des garçons,  et ce dimanche, nos petites Grenadières l’ont confirmé  en infligeant une sévère raclée aux Bermudes (4-1) et du même coup deviennnent championne de la caraïbe.

Malgré quelques difficultés pour faire circuler le ballon dans les 5 premières minutes de la rencontre, le premier but ne tardait pas à venir puisqu’à la 8e, Milan Pierre déclenche les hostilités suite à un débordement sur le côté gauche. Quelques minutes plus tard, Danielle Étienne à profité pour mettre le score à 2 buts à zéro (32e). Juste avant la fin de la première période soit à la 42e, Nia Christopher réduit le score pour la sélection Bermudienne.

Au retour des vestiaires, il fallait attendre l’heure de jeu plus précisément à la 60e pour que Rachelle Caremus marque le troisième but de l’équipe haïtienne suite à un coup franc magistralement botté à l’entrée de la surface adverse. Pour mettre fin aux calvaires des Bermudiennes,  Samantha Dumont a inscrit le quatrième but des Grenadières sur une belle frappe à environ 20 mètres (4-1).

Un match avec beaucoup de déchets mais la sélection nationale a fait l’essentiel en parvenant à remporter le tournoi devant plus de 3000 spectateurs.

La prochaine échéance des Grenadières est prévue pour le mois d’avril 2018 en terre Nicaraguennne pour la 3e phase des éliminatoires de la Coupe du Monde Uruguay 2018.

Notons que, dans la petite finale, les Porto Ricaines ont arraché leurs billets aux dépens des Jamaïcaines (7 Tab à 6) après un nul (1-1) au terme des 120 minutes de jeu.

Par Manesson Chery Source Haiti Tempo







Source link

Facebook Comments

Related posts