janvier 19, 2018

Electricité: Jovenel Moise visite la centrale hydroélectrique de Péligre

Electricité: Jovenel Moise visite la centrale hydroélectrique de Péligre

[ad_1]

image

Le président de la République, Jovenel Moïse, a visité ce jeudi 24 août 2017, la centrale hydroéléctrique de Péligre, dans le département du Centre. Le chef de l’État en a profité pour visiter les travaux de construction des infrastructures devant loger l’usine d’asphalte à l’Acul de Gros-Morne.

Dans le cadre de ses cohortes de visite, le chef de l’État, accompagné entre autres, du ministre des Travaux publics, Transport et Communication (MTPTC), l’ing. Fritz Caillot, du directeur général de l’Électricité d’Haïti (EDH), Hervé Pierre-Louis, du Directeur de la centrale hydroéléctrique de Péligre, l’ing. Ernst Cadet, a voulu s’enquérir de l’état d’avancement des travaux lancés en vue de faire passer la capacité de production de la centrale de 18 à 54 megawatts, selon un communiqué de la présidence.

Renouvelant sa promesse d’alimenter le pays en courant électrique 24h/24 dans moins de 23 mois, le chef de l’État plaide pour l’utilisation de sources d’énergies plus propre comme les énergies éolienne, solaire et hydroélectrique tout en faisant de la restructuration de l’ED’H, une priorité de son administration en vue de créer les conditions favorables pour attirer les investissements et créer plus d’emplois en faveur de la population. 

Par ailleurs, le président Jovenel Moïse, accompagné du député de Gros-Morne, Fritz Chéry, a visité, ce même jeudi, les travaux de construction des infrastructures devant loger l’usine d’asphalte à l’Acul de Gros-Morne.   «Cette visite d’évaluation a aussi été l’occasion pour le chef de l’État d’instruire les responsables des travaux de prendre toutes les mesures jugées nécessaires afin de mettre en place, dans les plus brefs délais, cette usine appelée à alimenter en asphalte et autres intrants, la construction des routes dans le grand Nord, notamment le tronçon «Kafou Jòf»-Anse-à-Foleur qui représente un véritable calvaire pour les habitants du Nord-Ouest», indique le communiqué.

«À travers cette initiative inscrite dans le cadre de la Caravane du changement, le chef de l’État entend doter le pays d’instruments efficaces en vue de construire rapidement les infrastructures routières capables de faciliter la circulation de la population et de dynamiser le processus de développement du pays indispensables pour améliorer durablement les conditions de vie et lutter efficacement contre l’exclusion sociale», ajoute le communiqué.

Amos Cincir source le nouvelliste





[ad_2]

Source link

Facebook Comments

Related posts