Comportement à adopter lors des catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles sont très imprévisibles. Quand la nature fait ses caprices, nul n’est à l’abri. L’homme est  vulnérable face à ces situations extrêmes. Pour cela, il existe divers comportements à adopter, pour se protéger.

Lors des catastrophes, la première réaction chez la majorité des gens, c’est la panique. Très peu garde leur sang-froid et pourtant c’est le comportement adéquat qui peut vous sauver la vie et celle d’autrui.

Les gestes qui sauvent lors d’un tremblement de terre sont simples. haititweets.com à énuméré une liste qui peut vous sauver la vie.

Pendant le tremblement de terre…

À l’intérieur des bâtiments

  • Garder votre calme, c’est le comportement primordial en cas de danger.
  • Se mettre à l’abri (par exemple sous une table solide).
  • Prendre garde aux objets qui chutent ou se renversent (par exemple étagères, meubles lourds, téléviseurs, installations stéréo et éclairage) et éviter la proximité des fenêtres et des baies vitrées, celles-ci pouvant se briser
  • Ne quitter le bâtiment que lorsque les environs sont sûrs (par exemple après la chute d’objets tels que tuiles, bétons etc.. )

 À l’extérieur

  • Rester à l’extérieur, ne pas se réfugier dans un bâtiment
  • Eviter la proximité de bâtiments, de ponts, de pylônes électriques, de grands arbres et d’autres objets susceptibles de s’effondrer ou de chuter
  • S’éloigner des points d’eau

Dans un véhicule

  • Arrêter le véhicule et ne pas le quitter pendant la durée du séisme
  • Eviter les ponts, les passages souterrains, les tunnels et la proximité des bâtiments situés au bord de la route (risque d’effondrement)
Apres le tremblement de terre… 

Dans la zone sinistrée 

  • Garder son calme et apporter de l’aide, sans se mettre en danger
  • S’attendre à des répliques sismiques
  • Examiner les bâtiments pour déceler les dommages. Quitter les bâtiments en cas de dommages importants (il se peut que le bâtiment soit menacé d’effondrement et qu’il ne résiste pas à un autre séisme)
  • Prudence en quittant le bâtiment (il pourrait y avoir des chutes d’une partie de la maçonnerie, d’éléments de décor de la façade, de tuiles, etc.)
  • Inspecter les bâtiments et les environs à la recherche d’éventuels foyers d’incendie (éteindre si possible les feux de faible importance et / ou alerter les pompiers)
  • Contrôler les conduites de gaz, d’eau et d’électricité et les couper en cas de doute
  • S’informer par la radio ou la télévision
  • Suivre les instructions des forces d’intervention
  • Ne téléphoner qu’en cas d’urgence (garder le réseau libre pour les véritables urgences)
  • Pas de trajets privés en voiture (garder les routes libres pour les forces d’intervention)
  • Les pannes de courant sont probables

 À l’extérieur de la zone sinistrée

  • Toujours garder son calme
  • S’attendre à des répliques sismiques
  • S’informer par la radio ou la télévision
  • Eviter la zone sinistrée
  • Ne téléphoner qu’en cas d’urgence (le réseau sera saturé et devrait être dégagé pour les véritables urgences)
  • Les pannes de courant sont probable.
Toujours après le tremblement de terre, en cas de tsunami 

Les séismes ne sont pas tous tsunami-géniques. Un petit tsunami en un point de la côte peut être extrêmement violent quelques kilomètres plus loin. Toutes les alertes tsunamis doivent être prises au sérieux. La première vague n’est pas toujours la plus forte.

  • Ecoutez la radio dès l’annonce de l’occurrence prochaine d’un tsunami.
  • Eloignez-vous des grosses concentrations d’eau. Si vous êtes au bord de la mer ou d’un océan et que vous sentez la terre trembler, dirigez-vous immédiatement vers l’intérieur des terres. N’attendez pas qu’une alerte tsunami ait été lancée. Eloignez-vous des rivières et des cours d’eau qui se jettent dans la mer.
  • Si vous vivez dans une zone qui doit être évacuée en cas de tsunami et qu’une alerte au tsunami est lancée, évacuez immédiatement. Restez calme et déplacez-vous avec ordre jusqu’à une zone d’évacuation prédéterminée ou jusqu’à une zone de sécurité située ailleurs. Prenez vos animaux avec vous.
  • S’il ne vous est pas possible de vous rendre rapidement à l’intérieur des terres, trouvez refuge dans un endroit en hauteur (minimum 35 mètres au-dessus du niveau de la mer). Un immeuble de plusieurs étages en béton armé peut vous offrir une bonne protection. Rejoignez le troisième étage ou les étages supérieurs.
  • Suivez les conseils des autorités compétentes. Attendez l’autorisation des autorités pour retourner dans les zones menacées de tsunami. Il peut se passer plusieurs heures avant que l’alerte ne soit complètement levée.
  • Sauvez-vous et pas vos biens. Ne retournez pas sur vos pas pour emporter quelque chose avec vous.
  • Si vous êtes à l’école lors d’une alerte tsunami, suivez les consignes de vos professeurs ou d’autres membres du personnel éducatif.
  • Aidez les personnes les plus vulnérables à évacuer.
  • N’essayez pas d’observer le phénomène. Si vous pouvez voir la vague approcher, c’est que vous êtes trop près pour l’éviter.

Restez donc en vie…

Vanessa Apollon pour Haititweeta