Culture

Quand Haïti fait le choix de l’autodestruction(part 1).

Quand Haïti fait le choix de l’autodestruction(part 1)

Le 27 avril 2018, le jour précédent mon anniversaire,j’ai décidé de prendre ma vie en main. De ce fait, après un exposé raté à mon école d’études supérieures, je me suis rendu au ministère du commerce pour rencontrer un professeur de la faculté de droit et des sciences économiques de port au prince qui deviendra probablement mon directeur de mémoire. celui-ci devrait recevoir mon mémoire de sortie afin de l’analyser et de me proposer des éventuelles corrections. Chose dite chose faite, je lui ai donné le travail. Il s’ est montré pas tout à fait satisfait et je m’y attendais car je n’ai pas suivi la méthode adéquate.

[ad=”58″]
Trêve de bavardage, venons en au fait! Après ma rencontre avec le professeur, je devais attendre quelques Étudiants pour finaliser un travail d’anglais qui, à nos yeux représentait le mont Everest. Cela devrait se faire dans une école de la place, pas trop loin du ministère. Cependant, en raison de leur retard, j’ai décidé de les attendre sur une place publique du coin.

Assis sur un banc, j’ai pris le plaisir de contempler la nature, d’écouter de la bonne musique tout en buvant de la bière. Je n’imaginais pas meilleur scénario! Au-delà de toutes choses, je n’ai bizarrement pas pris le temps de regarder ce qui se passait juste en face. Un groupe de 5 filles ; oh mon Dieu ! Je n’en crois pas mes yeux, il s’agit bien au contraire d’hommes. À mon humble avis, deux sont des écoliers âges de moins de 19ans et deux autres frisaient la trentaine. Ils se sentaient tellement à l’aise qu’ils parlaient et riaient comme s’ils étaient des filles qui pis est, à gorge déployée.

[ad=”58″]
Je remercie alors le ciel de n’avoir ni le corps ni l’expression corporelle pouvant inciter ses types d’énergumènes à me draguer comme ils le faisaient avec d’autres. Comme le dit souvent mon professeur de français: à quelque chose malheur est bon!
Récapitulons! Pendant que la situation socio-économique du pays est aussi catastrophique on veut rentrer dans ce cercle vicieux en acceptant tacitement que des hommes affichent ouvertement leurs orientations sexuelles, draguent d’autres mecs au vu et au su de tous. Je pense sincèrement qu’il y quelque chose qui ne marche pas ou du moins il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Chez moi ou chez eux, À vous d’en juger mes chers lecteurs !!!!!

Sanon Le visionnaire

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close