Non classé

date de sortie, prix, fiche technique et quelle différence avec Google Home ?

Le HomePod, la nouvelle enceinte connectée d’Apple est disponible depuis le 9 février aux Etats-Unis et sortira au printemps 2018 en France et dans d’autres pays d’Europe. Ce haut-parleur intelligent met l’accent sur la qualité audio, avec un système complexe de haut-parleurs qui s’adaptent à l’emplacement du HomePod dans la pièce pour toujours restituer la meilleure expérience sonore possible. Son prix, que l’on ne connaît pour le moment qu’en dollars, sera plus élevé que de nombreux haut-parleurs concurrents comme le Google Home – on vous propose donc de faire le point sur tout ce que l’on sait sur le HomePod !

homepod apple

Après la sortie du Google Home et des haut-parleurs connectés Amazon, il semblait plutôt logique qu’Apple entre aussi dans l’arène. Avec son HomePod à 349 dollars, Apple semble se placer surtout en face de produits haut de gamme comme le Google Home Max – plus centrés sur la qualité audio – avec un nouveau de prix élevé mais qui reste finalement assez proche. La fiche technique mérite de ce point de vue qu’on s’y attarde, pour pouvoir vraiment comparer avec les Google Home et autre Alexa.

HomePod : date de sortie

Apple a officialisé une sortie du HomePod en France au printemps 2018, après une mise sur le marché aux Etats-Unis le 9 février. Il peut paraître étonnant qu’il ait fallu attendre autant de temps depuis son annonce lors du WWDC de juin 2017, alors que la concurrence des autres haut-parleurs intelligents, notamment de Google et d’Amazon, semble avoir pris de l’avance. D’ailleurs, comme on peut le lire sur l’Apple Store, le HomePod sera lors de son lancement privé de deux fonctionnalités essentielles : le nouveau protocole AirPlay 2 et par ricochet la possibilité d’utiliser deux enceintes à la fois pour obtenir un système hi-fi de meilleure qualité.

Apple semble avoir également pas mal travaillé sur son assistant personnel Siri, qui paraît lui aussi encore un peu groggy face aux avancées dans le domaine de Google Assistant. Des mises à jour visibles dans les dernières bêta d’iOS. On en déduira donc qu’Apple a entre-temps voulu peaufiner sa copie, histoire que l’on puisse faire faire à cette enceinte le plus de choses possible.

HomePod : prix

homepod

Le prix annoncé de 349 dollars (soit vraisemblablement la même chose en euros) vous paraît élevé ? Apple pense que ses efforts en matière de qualité audio, combinés au design de l’enceinte et à son assistant vocal Siri justifiant complètement ce prix. En fait, on le voit bien dans la fiche technique, le HomePod n’est pas vraiment un concurrent du Google Home de base, mais plutôt du Google Home Max. Or ce dernier est effectivement vendu 399 dollars, soit même un peu plus cher que le HomePod !

Le système de restitution sonore proposé par le HomePod semble néanmoins nettement, vous allez le voir, plus sophistiqué – à défaut sans doute d’être aussi puissant. Sur le papier, ce genre d’enceintes rappelle un peu des modèles de grands fabricants audio, comme par exemple le Sonos Play:3 (299 euros), qui lui aussi permet le même genre de fonctionnalités (notamment le Trueplay qui permet à l’enceinte de s’adapter à la position qu’elle occupe dans la pièce). Mais avec la touche Apple (notamment appairage simplifié à la AirPods et intégration à l’écosystème).

Il va falloir prendre bien soin de son HomePod car la réparation proposée par Apple coûte pas moins de 279 dollars, soit 80% du prix de l’enceinte intelligente neuve ! Un tarif très élevé qui pourrait motiver à s’offrir une assurance. Celle-ci coûte au minimum 39 dollars pour deux ans, mais deux fois plus cher pour se couvrir en cas de dommages accidentels.

HomePod : taille et design

Au niveau du design, le HomePod rappelle beaucoup la forme du Mac Pro, cet ordinateur destiné aux professionnels, dont l’unité centrale ressemblait à une sorte réacteur ou d’incubateur futuriste quand certains lui trouvent surtout une ressemblance avec… une corbeille à papier. Comme toujours avec les produits Apple, le design du HomePod cherche à être consensuel, tout en suscitant des réactions tranchées. On aime ou on déteste ! Néanmoins jusqu’ici Apple a rarement déçu ses clients du point de vue de la qualité de fabrication. Le HomePod est donc un sphéroïde allongé, presque entièrement recouvert d’un revêtement tissé qui semble de très bonne facture, si on en croit les visuels officiels.

homepod google home max

Apple assure que ce revêtement est là autant pour faire joli que pour améliorer les performances audio. Tout en haut de l’appareil, on a un disque tactile avec un afficheur sommaire, qui affiche une animation en cas d’utilisation de Siri et des boutons volume + ou – lorsqu’on le touche. Au niveau de la taille, ce haut-parleur fait 17,2 cm de haut pour 14,2 cm de large. C’est nettement plus gros que le Google Home (9,64 cm x 12,28 cm), mais beaucoup plus petit que le Google Home Max (33,66 cm x 19 cm). Il pèse 2,5 kg contre 477g pour le Google Home et 5,3 kg pour le Google Home Max. Un poids qui semble la conséquence logique de ses 7 haut parleurs et de son subwoofer. Il est disponible en blanc et en « gris sidéral » (autrement dit gris très foncé).

HomePod : fiche technique

homepod

La fiche technique confirme que le HomePod tente de tirer son épingle du jeu sur le versant de la qualité audio, et des commandes Siri en toutes conditions. Son SoC A8 surpuissant pour une enceinte connectée et ses 8 haut-parleurs lui permettent de comprendre son environnement et adapter la restitution sonore en fonction de son emplacement. On relève que chaque tweeter disposé en étoile a un amplificateur dédié ce qui veut dire que l’enceinte choisit vraiment la direction dans laquelle elle envoie les sons. Ses 6 microphones lui permettent aussi de comprendre clairement vos ordres, même de très loin.

A ce stade, il y a une énorme inconnue pour un haut parleur qui veut se positionner sur la qualité de restitution audio : combien le HomePod affiche-t-il de watts RMS ? Ce n’est d’ailleurs pas la seule zone d’ombre : on ne sait pas encore, en effet, s’il sera possible réellement d’acheter cette enceinte sans posséder au préalable l’un des appareils compatibles. L’absence des macs dans les specs officielles fournies par Apple suggère néanmoins que celle-ci pourra toujours a minima servir de haut parleur Bluetooth car Apple ne rend JAMAIS aucun produit incompatible avec l’un de ses appareils du lineup en production.

L’autre point assez flou est lié à l’absence de AirPlay 2 lors de sa sortie, et donc, entre autres de la possibilité d’appairer deux HomePod pour en faire un système HiFi. Apple ne précise que sobrement que cela viendra (via une mise à jour) « plus tard dans l’année« . Espérons que l’attente ne sera pas trop longue !

  Fiche technique du HomePod
Prix 349 dollars
Dimensions 17,2 cm de haut pour 14,2 cm de large
Poids 2,5 kg
Connectivité – Wi-Fi MIMO 802.11ac
– Bluetooth 5.0
– Appairage simplifié avec les appareils Apple (similaire aux AirPods)
SoC Apple A8
Fonctionnalités – Assistant personnel Siri
– Enceinte bluetooth et AirPlay 2 (disponible via mise à jour)
– Possibilité de combiner deux enceintes (disponible via mise à jour)
– Hub objets connectés HomeKit
– Intégration avec Apple Music
– Calibration audio automatique (beamforming)
– Calibration micro automatique (comprend les commandes vocales même lorsque de la musique est jouée)
Haut parleurs / micros – 1x Woofer à haut rendement
– 7x tweeters dotés chacun d’un amplificateur dédié
– 6x microphones pour le système “Siri longue portée”
Puissance en Watts ?
Formats audio – HE-AAC (V1)
– AAC (16 – 320 Kbps)
– AAC protégé
– MP3 (16 – 320 Kbps)
– MP3 VBR
– Apple Lossless
– AIFF
– WAV
– FLAC
Compatibilité Totale :
– iPhone 5S – iPhone X
– iPad Mini 2 – iPad Pro

Partielle / comme enceinte bluetooth :
– Tous les appareils dotés du bluetooth

Coloris Blanc et Gris Sidéral

HomePod : différences avec Google Home, Google Home Max et Amazon Echo Plus

C’est seulement en comparant point par point plusieurs enceintes connectées que l’on comprend où Apple se positionne vraiment avec son HomePod. Il n’a en fait pas grand chose à voir avec le Google Home de base. On peut en revanche plus facilement le comparer avec le Google Home Max qui n’est pas encore sorti en France. On relève donc qu’Apple n’est finalement pas si en retard par rapport à la concurrence, notamment à l’international – la faute à une sortie tardive du Google Home Max dans l’hexagone, attendu seulement dans le courant de l’année 2018 !

Le HomePod n’est pas aidé par Siri, qui termine dernier du classement des assistants vocaux réalisé  par Loup Ventures. L’intelligence artificielle d’Apple est un peu en retard par rapport à ses concurrents que sont Google Assistant, Alexa et Cortana. D’après les tests, Siri est capable de comprendre 99,4% des requêtes, mais ne sait y répondre que dans 52,3%. Google Assistant sur Google Home s’en sort bien dans 81% des situations !

On s’agace un peu tout de même du peu d’informations fournies par Google, Apple et Amazon en termes de Watts : très étonnant pour des produits censés, tout de même, faire la part belle à la restitution audio !

  HomePod Google Home Google Home Max Amazon Echo Plus
Prix 349 dollars (sortie printemps 2018 en France) 149 euros 399 dollars (lancement courant 2018 en France) 149,99 dollars (indisponible en France)
Dimensions 17,2 cm de haut pour 14,2 cm de large 14,28 cm de haut pour 9,64 cm de large 33,66 cm de large pour 19 cm de haut 23,5 cm de haut pour 8,4 cm de large
Poids 2,5 kg 477 g 5,3 kg 954 g
Connectivité – Wi-Fi MIMO 802.11ac
– Bluetooth 5.0
– Appairage simplifié avec les appareils Apple (similaire aux AirPods)
– Wi-Fi 802.11b/g/n/ac (incompatible WPA2 Enterprise) – Wi-Fi 802.11b/g/n/ac optimisé streaming haute performance
– Bluetooth 4.2
– Wi-Fi double bande 802.11 a/b/g/n/ac (incompatible avec les réseaux ad-hoc)
– Bluetooth (version inconnue) avec A2DP et AVRCP
SoC Apple A8 64-bits à 1,5 GHz Atmel ATSAMD21 32-bit ARM Cortex-M0+ microcontroller 64-bits quad-core ARM® Cortex™ A53 à 1.5GHz Dual-core ARM Cortex A9 à 1,6 GHz (source : IHS)
Fonctionnalités – Assistant personnel Siri
– Enceinte bluetooth et AirPlay 2 (disponible via mise à jour)
– Possibilité de combiner deux enceintes (disponible via mise à jour)
– Hub objets connectés HomeKit
– Intégration avec Apple Music
– Calibration audio automatique (beamforming)
– Calibration micro automatique (comprend les commandes vocales même lorsque de la musique est jouée)
– Appels au travers d’un iPhone
– Google Assistant
– Enceinte WiFi
– Reconnaissance vocale longue portée
– Contrôle d’objets connectés compatibles
– Google Assistant
– Enceinte WiFi
– Reconnaissance vocale longue portée
– Audio dans plusieurs pièces de la maison
– Chromecast
– Capteurs de luminosité et d’orientation
– Prise audio jack 3.5mm !
– Contrôle d’objets connectés compatibles
– Assistant vocal Alexa
– Intégration avec Amazon
– Intégration avec Apple Music, Google Play Music, Spotify et Pandora
– Support domestique avancé : IFTTT, Nest, Yonomi, Philips Hue, Belkin Wemo, SmartThings, Insteon, Wink
– Son “Dolby”
– Sortie audio jack 3.5 mm
Haut parleurs / micros – 1x woofer à haut rendement
– 7x tweeters dotés chacun d’un amplificateur dédié
– 6x microphones pour le système “Siri longue portée”
– 1x subwoofer
– 2x tweeters
– 2x microphones
– 2x woofers (11,4 cm) à haut rendement à double voix
– 2x tweeters custom
– 6x microphones pour le contrôle vocal longue portée
– 1x woofer 2.5″
– 1x tweeter 0.8″
– 7x microphones
Puissance en Watts ? 10W RMS Inconnue / “capable de produire un son 20 fois plus puissant que Google Home” ?
Formats audio – HE-AAC (V1)
– AAC (16 – 320 Kbps)
– AAC protégé
– MP3 (16 – 320 Kbps)
– MP3 VBR
– Apple Lossless
– AIFF
– WAV
– FLAC
– HE-AAC
– LC-AAC
– MP3
– Vorbis
– WAV (LPCM)
– FLAC
– Opus
– HE-AAC
– LC-AAC+
– MP3
– Vorbis
– WAV (LPCM)
– FLAC
– Opus
– N.C.
Compatibilité Totale :
– iPhone 5S – iPhone X
– iPad Mini 2 – iPad Pro
Partielle / comme enceinte bluetooth :
– Tous les appareils dotés du bluetooth
– Android 4.4 ou version ultérieure
– iOS 9.1 ou version ultérieure
(configuration impossible sur un ordinateur)
– Android 4.4 ou version ultérieure
– iOS 9.1 ou version ultérieure
(configuration impossible sur un ordinateur)
– FireOS
– Android
– iOS
Coloris Blanc et Gris Sidéral Blanc avec base interchangeable (fournie en couleur Ardoise) Ardoise et charbon Noir

Conclusion

homepod

Les enceintes connectées qui prennent place dans les foyers sont pour l’instant surtout des Google Home classiques ou des Google Home Mini. C’est une première phase avec l’arrivée des assistants vocaux pour la maison. Le plus du HomePod – mais on pourrait dire la même chose du Google Home Max – c’est justement qu’il cherche aussi à servir aussi, et avantageusement, de système de HiFi. Sur le papier, le HomePod a même un avantage, grâce à son système d’optimisation sonore dynamique et ses 7 tweeters.

Mais, on peut déjà craindre qu’il faille impérativement posséder un iPhone ou iPad pour pouvoir le configurer. Après tout, les enceintes concurrentes ont toutes besoin d’un smartphone Android, iOS ou d’un appareil sous FireOS pour pouvoir fonctionner. Ajoutez à cela son prix – 349 dollars, probablement la même chose en euros – et on voit que ce produit ne sera pas pour tout le monde. Néanmoins ses ventes pourraient surprendre car il restera avant la sortie du Google Home Max la seule alternative en France pour bénéficier d’une enceinte connectée avec un système audio haute fidélité…d’ici l’arrivée de l’Amazon Echo en 2018.

[ad id=”58″]

Source link
[ad id=”58″]

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close