MANIFESTATION, ÉTUDIANTS ET ÉCOLIERS SE JOIGNENT.

0
13

MANIFESTATION, ÉTUDIANTS ET ÉCOLIERS SE JOIGNENT.

Bien que les revendications soient différentes, les étudiants et les lycéens de la cité de l’indépendance se joignent ensembles pour forcer les autorités étatiques à prendre leurs responsabilités.
Lundi 26 et mardi 27 février 2018, la circulation dans la cité de l’indépendance a été complètement paralysée par cette manifestation.

[ad id= »58″]
Mené par un groupe d’individus dénommé  »INDIEN » (Initiative pour une Nouvelle Décision d’Intégration et d’Encadrement National), les étudiants de l’École de Droit et des Sciences Economiques de Gonaïves (EDSEG) ont foulé le macadam des différentes rues de la cité pour dire aux autorités responsables du pays qu’ils sont qualifiés et n’iront ni au Chili ni en Argentine pour la recherche d’un mieux être. ‹‹Nous sommes pour la plupart des licenciés et des étudiants finissants dans différents domaines. l’État de notre pays veut nous pousser le dos aux fins de nous rendre au Chili, République Dominicaine, Brésil… mais nous n’iront nulle part. Car, nous sommes tous des gens qualifiés voulant servir notre pays. Cette manif a aussi pour motif de faire la solidarité envers les  »madan-saras » victimes des derniers incendies de la capitale Haïtienne.
En majeure partie, notre éducation a été financée et payée par ces femmes-là›› a poursuivi Jockebed un étudiant. Il est à noter que la manifestation se déroulait les deux jours dans un climat de sécurité. Et la police nationale et des agents de la minusjusth ont été bien présents.

[ad id= »58″]
D’un autre côté, les lycéens qui protestent pour n’avoir pas de profs dans les salles de classe, provoquent le renvoi de toutes les écoles trouvées sur leur passage.

En se manifestant, ils se joignent aux étudiants pour faire un tronc commun même si les revendications ne sont pas les mêmes.

[ad id= »58″]
 »Ou mechan » est le titre de la toute dernière meringue de Roody Roodboy qui a présenté la réalité Haïtienne à tous les niveaux. Au lieu de prendre conscience de l’état du pays, les responsables de l’État continuent sur la même voie. Les marchés continuent d’être brûlés, les écoliers… pas de professeurs, les  »abolotchos » continuent de triompher… Il ne nous reste qu’à demander à  »mouche Leta », où vont-ils amener le pays?

ooohhhh vous êtes méchants!!!

[ad id= »58″]
Mithelot Gelin dit ‹‹MG››
Communicateur Social, Journaliste
Étudiant en Droit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here