Western Digital annonce un disque dur de 40 téraoctets d’ici 2025

0
6

Western Digital, l’un des leaders en matière de conception et fabrication de disques durs annonce que sa nouvelle technologie MAMR va permettre de commercialiser des disques durs de 40 To dès 2025. La technologie de stockage, éprouvée et très bon marché, du disque dur, semble avoir encore pour longtemps une carte à jouer face aux SSD. La firme prévoit une augmentation de la capacité de stockage de 15% par an. Dès 2018, WD devrait déjà commercialiser des disques d’une capacité entre 14 et 16 To. 

western digital mamr

Qui a dit que les disques durs étaient morts ? Western Digital, un des leaders du secteur, le montre encore une fois ce vendredi 13 octobre 2017 en présentant sa feuille de route jusqu’en 2025. La firme mise sur une nouvelle technologie, MAMR (microwave-assisted magnetic recording, ou, en français, enregistrement magnétique assisté par micro-ondes). Une avancée considérable qui va permettre de pousser la densité de stockage à 4 térabits par pouces au carré. Contre 1,3 térabits pour les technologies actuelles les plus performantes de WD.

Western Digital pense commercialiser un disque dur de 40 To en 2025

En fait, dans la course à la densité de stockage, tout a été miniaturisé jusqu’à un maximum au-delà duquel des irrégularités apparaissent dans la manière dont sont écrites les données. Pour compenser, il faut rendre la surface du plateau magnétique du disque dur plus difficile a écrire, et assister l’écriture avec un autre moyen. L’une des technologies sur laquelle mise son concurrent Seagate, utilise un rayon laser pour chauffer une partie spécifique du plateau – le seul endroit sur lequel le fait d’appliquer un champ magnétique permettra d’écrire les données.

Le problème de cette technologie, c’est qu’elle ajoute des coûts de fabrication significatifs, d’autant que les températures générées par le laser (400-700°C) peuvent empirer l’usure. La technologie de WD assiste l’écriture au moyen d’un minuscule magnétron. Le même type de composant que l’on retrouve dans un four à micro-ondes. Ce faisceau permet lui aussi de créer une fenêtre sur laquelle le champ magnétique peut écrire, mais est bien moins coûteux à fabriquer et implique des résultats plus consistants en raison de sa température de fonctionnement considérablement plus basse.

Western Digital affirme que les premiers disques durs utilisant cette technologie trouveront leur place dans des datacenters dès 2019. WD pense pousser la densité pour pouvoir vendre des disques de 40 To dès 2025, et même aller au-delà à un rythme de 15% par an. L’avantage considérable des disques durs sur les SSD c’est le coût au gigaoctet, qui est considérablement moins élevé, et que cette technologie devrait encore continuer à faire baisser. Ce qui les rend indispensable pour le stockage dans les centres de données.  Pour le grand public, cela veut peut-être dire des NAS permettant de stocker quantité de films en 8K, lorsque, bien sûr, les téléviseurs compatibles seront disponibles !

[ad id= »58″]

Source link
[ad id= »58″]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here