Saint-Maximin : « Il nous manque des automatismes »

0
5

[ad_1]



Publié le 23 août 2017 à 07H32 – mis à jour le 23 août 2017 à 07H51

Allan Saint-Maximin a été l’un des rares joueurs à dynamiser le front de l’attaque niçoise lors du barrage retour de Ligue des Champions face à Naples (0-2). Face aux journalistes, l’attaquant de l’OGC Nice a clairement admis la supériorité de l’adversaire.

Face au match raté de la paire Balotelli-Sneijder, Allan Saint-Maximin a tout tenté pour animer l’attaque niçoise. Si l’ancien joueur du Sporting Club de Bastia a souvent créé quelques minces brèches dans la défense napolitaine, le dribbleur s’est souvent confronté à un mur à l’approche des trente derniers mètres. L’international Espoirs admet que la marche était trop haute pour le dernier troisième de Ligue 1. « On est tombé sur un adversaire supérieur tout simplement, on le savait. C’est une équipe qui a l’habitude de jouer la Ligue des Champions. Sur le terrain ça va vite, on a eu des situations, mais on a perdu 2-0 au match aller et 2-0 au match retour, il n’y a pas grand-chose à dire », constate Saint-Maximin. t comme l’a signalé son entraîneur Lucien Favre en conférence de presse, le Gym n’a jamais su trouver la faille face aux Italiens. « Face à ces équipes, il faut savoir élever son niveau de jeu. Il nous manque des automatismes, ça va venir avec le temps, on a un bon collectif, je ne me fais pas de soucis », analyse l’attaquant, moins inquiet visiblement que son entraîneur.

Propos recueillis par T.B.

A voir aussi :
>>> Toute l’actualité de la Ligue des Champions

[ad_2]

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here