Facebook déclenche le Safety Check, immense émotion sur les réseaux sociaux

[ad_1]

Un attentat à Barcelone a fait au moins 13 morts ce jeudi 17 août vers 18 heures 45 dans le quartier des Ramblas. Rapidement Facebook a activé le Safety Check pour que les proches puissent se rassurer. Un numéro spécial a également été mis en place par le Quai d’Orsay. Sur les réseaux sociaux, les réactions oscillent entre horreur et incompréhension. 

ramblas
Source : Wikimedia Commons

Ce jeudi 17 août aux alentours de 18 heure 45 une fourgonnette a foncé sur la Place de Catalogne, dans le quartier très touristique des Ramblas, à Barcelone. Un ou plusieurs hommes armés auraient également ouvert le feu dans un restaurant. Le bilan serait déjà très lourd avec au moins 13 morts et plus de 50 blessés selon le journal Le Monde. Et il pourrait hélas encore s’alourdir. Le quartier des Ramblas est très touristique surtout en été. La ville est en outre très visitée par des touristes français. Selon France soir, la police espagnole a très vite confirmé le caractère terroriste de l’attaque.

Attentat à Barcelone : Facebook déclenche le Safety Check

La panique s’est très vite emparée des réseaux sociaux, tout le monde cherchant à prendre des nouvelles de ses proches. Rapidement Facebook a activé le Safety Check, une fonctionnalité qui permet de rapidement rassurer ses proches en indiquant que tout va bien. Le Quai d’Orsay conseille d’éviter la zone de l’attentat et de rassurer ses proches. Et propose de joindre le Consulat Général de France au +34  932 703 035.

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont partagés entre le choc et l’incompréhension. Le choc aussi de ces images de corps de victimes que certains n’ont pas hésité à diffuser. De nombreux internautes appellent d’ailleurs à ne pas partager ces images. On a pu lire également de nombreuses réactions officielles dont celle du président de la République français Emmanuel Macron.

Toute la rédaction de Phonandroid et de Papergeek se joint à la tristesse du peuple espagnol et des familles des victimes.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire