Non classé

Besson prend sa revanche sur les Etats-Unis au box-office français

[ad_1]

A sa sortie aux Etats-Unis personne n’a déroulé le tapis rouge pour Valérian et la Cité des Milles Planètes, le dernier-né de Luc Besson. Au contraire, les critiques américaines ont même été assassines à son sujet

Un accueil glacial qui ne surprend pas Besson 

luc

Le réalisateur n’est nullement surpris par ces réactions. Invité du JT de TF1 il s’exprime avec lucidité sur cet “échec” :

“Très sincèrement, de tous mes films, il n’y en a pratiquement aucun qui a marché aux États-Unis. Il y a une vraie dichotomie. La science-fiction américaine, c’est la puissance de l’Amérique, c’est les super-héros, les super-pouvoirs.

Mon héros n’a pas de super-pouvoirs mais il sait être héroïque et le reste du temps il est assez prétentieux, il fait des blagues un peu nulles. Il est très très loin du super-héros. Il est surtout beaucoup plus près de ce que je suis et de ce que nous sommes.”

Quoi qu’il en soit, le film n’a pas marché. La faute à une mauvaise communication ? A un film peu convainquant ? A un style SF français qui ne plaît pas outre-Atlantique ? Un peu de tout ça à la fois ? Difficile de le savoir, mais ce qui est sûr, c’est qu’en France, les choses se sont passées tout autrement !  

En France par contre, le tapis rouge est bien déroulé ! 

Rien d’étonnant à ce que Besson soit encensé sur l’héxagone, même s’il n’y est pas épargné par la critique, on sent dans les médias (nottamment les grandes chaînes de télévision comme TF1) une certaine fierté à son égard. Cela s’est tout naturellement traduit au box-office. En effet, le site Première a révélé que Valérian a cumulé 5306 spectateurs en à peine une journée en comptant les 540 personnes présentes à l’avant-première à l’UGC des Halles à Paris en présence du réalisateur. C’est à ce jour le meilleur démarrage de l’année après Moi Moche et Méchant 3 qui a cumulé 7359 tickets dans sa première journée. 

Si les critiques françaises semblent peu élogieuses, il semblerait que Besson n’a pas fini d’attirer du monde en salles ! Son nom raisonne toujours dans l’hexagone comme celui d’un réalisateur français qui a su s’exporter à l’international même si ce dernier n’a jamais fait l’unanimité. 

[ad_2]

Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close