Non classé

Elon Musk veut désormais construire un immense vaisseau spatial !

[ad_1]

Elon Musk veut remplacer le vaisseau spatial Red Dragon par une version plus grande. Son plan de colonisation de Mars est en train d’être modifié en profondeur. Le patron de SpaceX nous apprend également que la fusée de son système de transport interplanétaire, qui doit envoyer les humains sur la planète rouge va connaître d’importantes modifications.

Red Dragon Space X

L’année dernière, Elon Musk révélait au monde son plan ambitieux visant à coloniser Mars et le système Solaire. L’entrepreneur américain ne compte pas dévier de cet objectif crucial selon lui pour éviter l’extinction de la race humaine. Y-a-t-il des chances que le projet aboutisse ? Si c’est le cas, ce ne serait certainement selon le calendrier établi par le patron de SpaceX.

La capsule Red Dragon sera remplacée par un vaisseau plus imposant

Le premier voyage à vide avec sa nouvelle fusée était prévu pour être effectué pas plus tard que 2018. Mais en février dernier, Gwynne Shotwell , la directrice des opérations de SpaceX annonçait que les premiers vols expérimentaux vers Mars étaient repoussés à 2020. La capsule Red Dragon qui devait se poser sur le sol martien est elle aussi abandonnée. Si cela a de quoi inquiéter, Elon Musk rassure que c’est pour la remplacer par une version plus grande.

La taille de la fusée est revue à la baisse

Un autre aspect du plan initial va également connaître une modification. Et c’est à nouveau le patron de SpaceX qui le fait savoir à travers un message posté le week-end en réponse à un tweet. Cette annonce parait aller à contre-courant de la précédente. En effet, la fusée du système de transport interplanétaire qui doit être capable de transporter au minimum 100 passagers fera finalement 9 mètres de diamètre, contre les 12 mètres initialement annoncés.

Comme l’explique ArsTecnica qui est l’un des premiers à avoir réagi par rapport au tweet, cette modification de la fusée implique une réduction de moitié du nombre de moteurs Raptor qu’elle embarquerait. Ils passeraient de 42 à 21. La fusée serait donc au final bien mois puissante que prévu.

Quelles en seraient les implications ? Une capacité de transport moins importante pour le système de transport interplanétaire ? Une vitesse plus modeste ? Aucune explication n’est pour le moment donnée, Elon Musk devrait nous éclairer à l’occasion de la conférence astronautique internationale, qui se déroule du 25 au 29 septembre à Adelaïde en Australie.

[ad_2]

Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close