LE DEPART DE LA MINUSTHA, LE DILEMME!!!!

0
11

LE DEPART DE LA MINUSTHA, LE DILEMME!!!!

Port-au-Prince, Haiti le 31 mars 2017 (magazinepam.com). Le 28 mars dernier, au cours d’un point de presse, le premier ministre haïtien Jacques Guy Lafontant fraîchement installé a, d’une certaine manière, repris la déclaration des autorités Onusiennes relative au départ des casques bleus du territoire national dans les six prochains mois. Rappelons que la MINUSTHA avait pour mission la stabilisation d’Haïti et présente ici depuis quatorze ans.
[ad id= »59″]
En faisant cette déclaration, le premier ministre Jacques Guy Lafontant semble ignorer le double caractère de la question, ce qui constitue pour nous le dilemme. Le départ de la MINUSTHA, d’une part, est un acte de souveraineté nationale qui aurait comme résultante un pays stable au regard de la mission à laquelle elle a été confiée. Ce serait également un ouf de soulagement pour la majorité du peuple haïtien qui se demande chaque jour, que fait la MINUSTHA en Haïti? L’insécurité qui persiste, viols en cascade, des agents infectés et pour preuves, les victimes du choléra apporté par des agents de cette mission n’ont pas été dédommagées quoique l’ONU reconnait que la maladie a été transmise en Haïti par la MINUSTHA.
[ad id= »59″]
D’autre part, ce depart a-t-il été préparé et planifié? Lorsqu’on a une force de police sur le plan d’effectif insuffisante pour sécuriser le territoire national, est-elle vraiment professionnelle et apte à assurer le relai au départ de la MINUSTHA. Au regard du budget en cours, aucun fond n’a été alloué aux fins de remobiliser les forces armées d’Haïti qui devraient à tout prix assurer la relève de manière definitive ce qui n’est pas pour aujourd’hui si on veut rester dans la réalité du pays. 
Il est dit, au lieu de mal faire une chose, il serait préférable de s’abstenir. Un dossier à suivre.
Walder SAINT-MELUS
Magazinepam

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here