À L’ ATTENTION DU PRÉSIDENT JOVENEL MOÏSE-PROJET DE LOI

0
29

À L’ ATTENTION DU PRÉSIDENT JOVENEL MOÏSE-PROJET DE LOI

PROJET DE LOI DE RÉCUPÉRATION ET DE L’EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES ET MINIÈRES D’HAÏTI.»»
Par Jean Ulrick PAVILUS, Criminologue Analyste.
Son Excellence, Monsieur Jovenel MOÏSE, Président de la République d’Haïti
Monsieur le Président ,
je vous fais parvenir cette proposition de loi, afin que vous puissiez assurer le suivi auprès de la 50eme législature de la République d’Haïti dans l’intérêt de notre pays .
[ad id= »58″]
Dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales pour 2017, publié cette semaine, la Banque Mondial concernant l’économie d’Haïti, estime maintenant que la croissance économique d’Haïti sera négative pour s’établir à -0,6%. Une mauvaise nouvelle pour le pays et pour vous qui doit prendre les rennes du pouvoir le 7 février prochain.
Notamment cette réalité économique désastreuse expose davantage notre pays à la dépendance de promesses d’aides économiques hypothétiques étrangères de l’occupation déguisée d’Haïti. En d’autres termes :« Aucun Président d’Haïti ne peut garantir les services publics, réaliser des projets sociaux essentiels et entreprendre de véritables projets de développements au pays. Et ce, aussi longtemps que l’État haïtien n’est pas un État économiquement fort, doté des sources d’autonomie financière fiable et viable qui s’imposent
[ad id= »59″]
En effet: «L’économie d’Haïti est effondrée ! Le budget national d’Haïti est reposé sur 60 à 70 pour cent de la dépendance de promesses d’aides économiques hypothétiques étrangères de l’occupation déguisée d’Haïti. La monnaie nationale ne vaut plus rien : « 70 gourdes pour 1 dollar US» Haïti est complètement dépendant de l’aide internationale et des fournisseurs étrangers. Haïti n’arrive plus à acheter ou à produire les biens essentiels pour subvenir aux besoins du peuple haïtien et du pays. L’État haïtien ne peut plus garantir les services publics et réaliser des projets sociaux essentiels ni ne peut entreprendre de véritables projets de développement au pays.»
«Une source d’autonomie financière et/ou économique fiable et viable s’impose pour Haïti.»
Notamment:
1.-Pour augmenter la valeur de notre monnaie nationale;
2.-Pour lutter contre la pauvreté du peuple haïtien et le sous développement du pays;
3.-Pour réaliser les croissances de la sécurité économique nécessaire, permettant de réduire la dépendance d’aide internationale et pour mieux subvenir aux besoins du peuple haïtien et du pays;
4,-Pour permettre enfin à l’État haïtien, de réaliser le dynamisme des interactions qui définissent un pays souverain et indépendant, pour garantir une société haïtienne économiquement sécuritaire et pour assurer l’autonomie des besoins du pays et de sa souveraineté.
[ad id= »58″]
La récupération et l’exploitation de nos ressources naturelles et minières par nous mêmes les haïtiens, s’avèrent une décision politique prioritaire et primordial pour l’État haïtien. C’est une grande priorité nationale, qui interpelle notre sens du devoir et d’obligation envers notre pays et notre peuple. Une des meilleures stratégies politiques rationnelle, pour doter notre pays des sources d’autonomie financière fiable et viable à long terme. Et ce, afin de créer l’État haïtien économiquement fort pour mieux assurer son nouveau role de catalyseur et facilitateur, pour lutter à la fois contre la pauvreté et le sous développement.
[ad id= »58″]
Soit la seule et l’unique alternative viable, pour permettre à l’État haïtien de résoudre la problématique de la pauvreté du peuple haïtien et celle de sous développement de notre pays.
Monsieur le Président, je vous propose et vous suggère fortement de prendre cette initiative politique, qui permettra à la nation haïtienne de prendre le contrôle de leur devenir à la fois comme travailleurs et comme peuple fier et digne, dans une Haïti nouvelle , meilleure et prospère.
Sur ce Son Excellence, Monsieur le président De la République d’Haïti, recevez l’expression de ma probité patriotique et mes sentiments les meilleurs.
Jean Ulrick Pavilus Criminologue Analyste.
Le 30 janvier 2017
PROJET DE LOI
EN RAPPEL
LE 30 JNVIER 2017
POUR LA NOUVELLE SESSION PARLEMENTAIRE
À L’ATTENTION DES DÉPUTÉS ET DES SÉNATEURS DE LA 50 EME LÉGISLATURE DE LA RÉPUBLIQUE D’HAÏTI.
Pour étude et amendement ainsi que pour l’application par l’État haïtien. ( Présenté en rappel le 5 avril / 13 avril / et le 17 Avril 2016 ) Par Jean Ulrick Pavilus Criminologue Analyste( https://bcehaiti.blogspot.ca/ )
LA PÉTITION DU PROJET LOI : https://www.change.org/p/haïti-aux

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here